Lorsque nous réalisons des audits de maturité digitale, nous constatons très souvent lors de la phase d’interview que nombre d’entreprises abordent leur transformation sous le prisme de la technologie. Elles pensent que l’acquisition de telle ou telle solution miracle résoudra toutes leurs problématiques. Elles oublient trop souvent l’aspect humain et l’impact que ce projet de transformation a inévitablement sur l’humain, l’organisation et la culture d’entreprise. Le service des Ressources Humaines a donc un rôle énorme à jouer. Nous allons vous présenter comment les RH peuvent accompagner les collaborateurs sur le chemin de la transformation digitale.

Conduire le changement

Un projet de transformation digitale est un long chemin qui bouscule l’organisation et les collaborateurs. Tous les changements successifs peuvent engendrer de la défiance et de la démotivation. Le rôle de la direction, du top management et des ressources humaines dans l’accompagnement au changement est un facteur clé de réussite du projet.

Former les collaborateurs au numérique

Auditez les connaissances digitales de vos collaborateurs

Avant de lancer un plan d’action global de formation des collaborateurs nous conseillons de réaliser un diagnostic digital des employés. Réalisé sous forme de questionnaire, il permet de mesurer concrètement comment se positionne chaque collaborateur en matière de numérique et d’en tirer des enseignements au niveau de l’entreprise. Les axes prioritaires sont ensuite déterminés et la construction du plan de formation peut débuter.

Définir un parcours d’apprentissage

Le parcours d’apprentissage doit être adapté au profil du collaborateur et intégrer une dimension numérique. Il pourra être réalisé sous des formes traditionnelles telle que des formations internes ou externes, des MOOC, des conférences ou séminaires. Pour le top management nous préconisons une approche de proximité sous la forme de coaching.

Focus sur le reverse Mentoring

Le reverse mentoring consiste à conjuguer l’expérience des plus anciens et la facilité en matière numérique des plus jeunes. Un binôme composé d’un profil expérimenté et d’un plus jeune est créé. Charge au plus jeune de former son collègue aux outils numériques et inversement, charge au collègue le plus expérimenté de partager son savoir et ses expériences. Cette approche moins conventionnelle est souvent un succès. Le Shu Ha Ri, méthode de mentoring, est utilisé chez @Novalian pour accompagner des profils juniors à acquérir de nouvelles compétences.

Recrutement

Avec la course à la digitalisation des entreprises, les profils en lien avec le développement, le traitement de la donnée, l’intelligence artificielle et en règle générale en lien avec le numérique sont très recherchés. Suivant la loi de l’offre et de la demande, les salaires s’envolent aussi vites que les exigences des candidats. Pour réussir à attirer des talents numériques, les ressources humaines doivent utiliser d’autres leviers.

Ce que cherchent les nouvelles générations

Les générations Y ou Z ont une approche du travail davantage centrée sur la qualité du projet proposé, l’équipe et l’environnement de travail. Elles accordent également une forte importance à la culture d’entreprise et au type de management pratiqué. Elles ont intégré qu’elles ne feraient pas toute leur carrière dans la même entreprise et sont donc beaucoup plus volatiles que les précédentes générations.

Attirer les talents

Vous l’avez compris, le titre du poste et le salaire ne sont plus suffisants pour recruter des talents digitaux. Pour les attirer il est donc nécessaire d’utiliser d’autres leviers tels que :

  • Des avantages liés au salaire (qualité des prestations de la mutuelle, tickets restaurants etc.)
  • Un budget formation pour les accompagner dans leur progression
  • Un management bienveillant et basé sur la confiance et l’autonomie des collaborateurs
  • Du sens à leur mission
  • Un environnement de travail moderne et idéalement des locaux en centre ville

Chez Novalian, nous avons l’habitude de réaliser nos rendez-vous avec des candidats autour d’un repas ou dans un bar. Chaque candidat rencontre l’équipe, discute, échange avec la team et les projets. Nous sommes très attentifs à la posture du candidat et analysons si son tempérament sera compatible avec le reste de l’équipe. Il est préférable de miser sur un talent en devenir plutôt que de recruter un expert qui ne s’intégrera pas.

Les nouvelles compétences à l’honneur

Au delà des compétences numériques, les directions des ressources humaines accordent de plus en plus d’importance au savoir être :

  • Collaboration
  • Curiosité
  • Passion
  • Adaptabilité
  • Créativité
  • Empathie…

Une organisation plus collaborative et agile

La transformation digitale d’une entreprise entraîne des répercussions sur son organisation. Nous constatons que bien souvent les entreprises qui performent le plus, ont adapté le modèle traditionnel pyramidale pour tendre vers une organisation plus proche du concept d’entreprise libérée ou de l’holacratie. Le management s’adapte et la relation entre les collaborateurs n’est plus centrée sur une position hiérarchique mais sur une expertise précise. La prise d’initiative est encouragée, l’autonomie des collaborateurs développée et le droit à l’erreur instauré.

Ce changement de paradigme libère les énergies et encourage les équipes à innover. L’entreprise qui doit évoluer dans un monde en changement permanent devient plus agile.

Transformation digitale : Quel impact sur la culture d’entreprise ? La CCI Versailles Yvelines sélectionne Novalian pour la réalisation de diagnostics numériques